Accord de collaboration entre l’IFPEN et Repsol

2014-01-15T18:39:40+00:00

IFP Energies nouvelles (IFPEN) a annoncé le 15 janvier avoir signé un accord cadre de collaboration avec le Centre technologique de Repsol visant à conduire conjointement des projets de recherche et d’innovation en exploration et production (E&P). Afin d’identifier de nouvelles réserves et d’optimiser la production, IFPEN développe des logiciels de modélisation de bassin et de caractérisation des réservoirs permettant une meilleure connaissance du sous-sol et l’évaluation du potentiel pétrolier. Parallèlement, Repsol mène des recherches technologiques axées sur les aspects ambitieux de la modélisation des sous-sols et de la caractérisation des réservoirs, s’appliquant aux projets majeurs de la société.

Nouvelles technologies

La collaboration avec Repsol a notamment pour objectif de valider et de développer conjointement ces technologies à partir des données réelles des champs opérés par la compagnie espagnole. Ces données seront mises à la disposition d’IFPEN et de Repsol afin d’adapter au plus près les logiciels aux problématiques du groupe dirigé par Antonio Brufau. Des champs prioritaires sont d’ores et déjà identifiés dans les domaines de la caractérisation des réservoirs carbonatés. Pour conduire leurs travaux, IFPEN et Repsol, via son centre technologique situé à Madrid, vont s’appuyer sur l’expertise de leurs équipes respectives dans le domaine des géosciences pétrolières.

Cette collaboration pourra s’étendre ultérieurement à d’autres domaines de recherche ou de services liés à l’exploration-production. « En conjuguant notre savoir-faire à l’expérience d’un opérateur comme Repsol, nous pourrons mettre au point des solutions innovantes permettant d’optimiser l’exploitation des réserves pétrolières », a souligné Maurice Bouteca, Directeur du Centre de Résultats Ressources d’IFPEN. « Cette collaboration va nous offrir de nouvelles perspectives dans les aspects les plus ambitieux de la caractérisation et la modélisation des réservoirs, qui auront une incidence importante sur les futurs projets d’exploration-production », a affirmé de son côté Santiago Quesada, Directeur des technologies d’exploration-production de Repsol.

Partager