Accord de développement entre BP et CGG

2014-11-03T21:47:22+00:00

BP et CGG ont annoncé le 28 octobre un accord pour le développement en commun de nouveaux types de source sismique marine basée sur le mode vibratoire. A travers cet accord, les deux sociétés mettront en commun leurs projets de recherche ainsi que leur expertise et s’appuieront sur des essais réussis de prototypes, pour développer et déployer de nouvelles technologies de pointe en sources sismiques.

Depuis des décennies, la technologie sismique est considérée comme une technologie critique pour l’exploration et l’identification des roches pétrolifères et gazières sous le fond de mer.  BP et CGG soulignent le fort potentiel des nouvelles sources marines vibratoires pour améliorer les performances techniques de ces outils,  notamment dans le contexte d’une  préoccupation renforcée pour les sujets environnementaux.

Eric Green, Directeur, Technologie d’Imagerie Sismique Avancée, de BP, a déclaré :
« L’expérience de BP en matière d’innovation et sa position de leader dans le domaine des méthodes d’acquisition sismique ont joué un rôle majeur en exploration et dans l’accroissement de nos ressources. Cet accord souligne l’engagement de BP de rester à l’avant-garde technologique dans ce domaine majeur. Nous nous réjouissons de cette passionnante opportunité de coopération avec CGG sur les nouvelles technologies de sources sismiques marines. »

Thierry Brizard, Directeur Général Adjoint, Technologie de CGG, a poursuivi :
« Historiquement, CGG s’est toujours distingué dans le développement et dans la mise en œuvre de nouvelles avancées technologiques pour l’acquisition sismique comme en témoignent la technologie BroadSeis-BroadSource pour l’imagerie sismique marine à très large bande de fréquences et le Sercel 508XT qui ouvre la voie à un changement de paradigme pour les équipes sismiques terrestres à haute densité. Nous sommes impatients de joindre nos forces à celles de BP pour développer de nouvelles technologies en sources sismiques marines qui auront un profond impact sur le futur de notre industrie. »

Source CGG

Partager