Air Liquide obtient le label « vitrine technologique »

2016-03-02T18:12:36+00:00

Air Liquide_Connect_vitrine technologique (1)-2C’est une première dans le secteur du gaz industriel. La société française Air Liquide vient d’obtenir le label « vitrine technologique » pour son projet d’usine de futur Connect, dans lequel le groupe va investir 20 millions d’euros d’ici 2017.

Ce label a été attribué à Air Liquide par l’Alliance industrie du futur, une association française regroupant des organisations professionnelles, des acteurs scientifiques et académiques, des entreprises et des collectivités territoriales. Le projet d’Air Liquide, baptisé Connect, vise à introduire les nouvelles technologies et le numérique dans la vie quotidienne du groupe. Ainsi, l’entreprise va créer « un centre d’opération et d’optimisation à distance » pour gérer efficacement les problématiques liées à la production, à l’efficacité énergétique et à la fiabilité des différents sites du groupe.

« Une vingtaine de sites, qui produisent et alimentent par canalisation les clients industriels en oxygène, azote, argon et hydrogène sur tout le territoire, seront connectés à ce centre national de pilotage situé en région lyonnaise« , explique Air Liquide dans un communiqué. Parmi les technologies qui vont être introduites dans le travail quotidien des équipes sur les sites : scanners 3D, réalité augmentée ou encore tablettes tactiles. Des tutoriels vidéos seront également réalisés pour optimiser la formation des salariés. Le projet Connect s’inscrit aussi dans une forme d’économie circulaire puisqu’il va nécessiter l’effort d’une centaine d’entreprises locales dont dix start-up.

Olivier Delabroy désigné vice-président Transformation Numérique

« Avec Connect, Air Liquide franchit une étape importante dans sa transformation numérique en amorçant le déploiement à grande échelle de l’usine du futur sur tout le territoire« , souligne Guy Salzgeber, directeur de la Société Europe Industrie et membre du Comité exécutif du groupe français. « Partie intégrante du projet et clé de son succès, le processus d’innovation ouverte nous permet d’identifier de nouveaux usages des leviers d’efficacité jusque là inexplorés. »

Afin d’assurer au mieux la transition numérique d’Air Liquide, le groupe a fait appel à Olivier Delabroy, devenu vice-président de la Transformation Numérique, alors qu’il était en charge du R&D de l’entreprise depuis 2010. C’est lui qui est notamment à l’origine du i-Lab, une cellule d’innovation externalisée d’Air Liquide. « L’objectif est d’intégrer le numérique dans notre stratégie de création de valeur« , explique un porte-parole du groupe. « Les principales actions d’Olivier [Delabroy] porteront notamment sur la transformation des activités coeur de métier du groupe ainsi que sur la recherche de nouveaux marchés.« 

Image : Air Liquide

Romain Lambic

Partager