Alaska : Repsol annonce la découverte d’un gisement de 1,2 milliard de barils de brut

2017-03-15T15:49:47+00:00

Repsol a annoncé avoir découvert en Alaska un gisement qui pourrait représenter 1,2 milliard de barils de brut léger « récupérables ». Cette découverte a été effectuée dans la formation de Nanushuk située dans la région de North Slope, à l’extrême nord du continent américain.

Repsol et son partenaire Armstrong Energy ont fait en Alaska la plus grande découverte d’hydrocarbures onshore des 30 dernières années sur le sol américain, commente Repsol dans un communiqué publié le 9 mars 2017.

Les puits Horseshoe-1 (1 828 mètres) et 1A (2 500 m) ont été forés, dans la concession Pikka, au cours de la campagne d’hiver 2016-2017, précise également le groupe espagnol.

Repsol détient une participation de 25 % dans le gisement Horseshoe et 49 % de la concession Pikka. La compagnie Armstrong Energy détient le reste des intérêts et en est actuellement l’opérateur.

Avant de forer Horseshoe, Repsol a foré 13 puits d’exploration et d’évaluation sur le versant nord, ce qui a conduit à de multiples découvertes de réservoirs actuellement comprises dans la concession Pikka, indique également le groupe.

Selon un premier concept de développement, la production pourrait être lancée à partir de 2021, avec potentiel approchant 120 000 barils de pétrole par jour.

Image : Repsol

Partager