Algérie : une découverte de gaz dans le bassin Illizi pour GDF Suez

2015-04-20T10:10:11+00:00

GDF Suez E&P International a annoncé qu’une nouvelle découverte de gaz naturel venait d’être réalisée dans le bassin Illizi situé au Sud-Est de l’Algérie. Un test de production a donné lieu à un débit de 175 000 mètres cubes par jour de gaz naturel.

Le puits TESO-2 a été foré jusqu’à une profondeur de 1 307 mètres dans le réservoir ordovicien. Des travaux d’appréciation seront ensuite réalisés pour évaluer l’étendue de cette découverte, précise le communiqué du groupe.

Le puits TESO-2 est le premier puits de la deuxième campagne d’exploration réalisée sur ce permis qui a démarré au mois de janvier 2015. Ce programme prévoit également le forage d’au moins quatre puits d’appréciation supplémentaires. Deux découvertes sur les puits TIHS-1 et TDE-1 avaient été faites respectivement en 2012 et 2013 lors de la première phase d’exploration.

GDF Suez détient 20 % de la licence Sud-Est Illizi aux côtés de l’opérateur Repsol (52,5 %) et Enel Spa (27,5 %). Sonatrach participera avec 51 % pendant les phases de développement et de production.

Sud-Est Illizi est le deuxième projet de GDF Suez en Algérie, après le projet Touat, aujourd’hui en phase de développement avec un objectif de production en 2017, rappelle le groupe français. Situé dans le sud-ouest du pays et opéré conjointement avec Sonatrach, Touat est un projet majeur de production de gaz naturel pour GDF Suez avec des réserves 2P (prouvées et probables) de 68,5 milliards de mètres cubes de gaz et 8,5 millions de barils de condensats.

Partager