Arabie Saoudite : Shell cède sa participation dans Sadaf pour 820 millions de dollars

2017-01-24T10:49:16+00:00

Orman Lange, Norway 2007Shell et Sabic ont annoncé la signature d’un accord selon lequel Sabic va acquérir la participation de 50 % détenu par le groupe anglo-néerlandais dans leur co-entreprise Sadaf pour un montant de 820 millions de dollars. Située à Jubail, en Arabie Saoudite, Sadaf compte six usines pétrochimiques, d’échelle mondiale, qui totalisent une production de plus de 4 millions de tonnes par an.

Cette annonce marque la résiliation anticipée de l’accord de co-entreprise qui devait expirer en 2020, précise Shell dans un communiqué publié le 22 janvier 2017.

Pour le groupe anglo-néerlandais, il s’agit de se recentrer sur ses activités aval et de réaliser des investissements sélectifs pour soutenir la croissance de ses activités chimiques mondiales, explique-t-il dans le communiqué déjà cité.

« Avec cette transaction, Sabic cherche à capitaliser sur les opportunités de synergie de Sadaf avec d’autres sociétés affiliées, et à améliorer son fonctionnement et sa rentabilité », a commenté Yousef Al-Benyan, vice-président et directeur général de Sabic.

Image : Shell

Partager