Arctique : Total cède à Gazprom sa participation dans le projet gazier Chtokman

2015-07-01T16:49:23+00:00

GAZPROM ShtokmanTotal a cédé à Gazprom sa participation de 25 % dans le projet gazier géant Chtokman dans l’Arctique russe, gelé depuis près de deux ans, a indiqué ce mercredi le groupe français à l’AFP. Ce retrait s’expliquerait essentiellement par les sanctions économiques infligées à la Russie dans le cadre de la crise ukrainienne, estime la presse russe.

Total a transféré ses 25 % de Chtokman Development AG (le consortium développant le projet) à Gazprom, a déclaré le pétrolier français, confirmant une information du quotidien russe Vedomosti. Un accord aurait été trouvé lors d’une rencontre entre le p-dg de Gazprom, Alexeï Miller, et le directeur général de Total, Patrick Pouyanné, pendant le Forum économique international de Saint-Pétersbourg la semaine dernière, selon le quotidien russe.

Le pétrolier français avait déjà enregistré une dépréciation de 350 millions de dollars dans ses comptes en 2014 pour son retrait du projet, selon son document de référence, car le schéma technique de développement ne donnait pas une rentabilité acceptable. Les réserves du gisement de Chtokman sont estimées à
3 800 milliards de m3 mais ce dernier est situé en mer de Barents, au nord du cercle polaire, et donc très difficile à exploiter. Le projet avait d’ailleurs été gelé en 2013 car trop coûteux.

A l’été 2012, l’accord initial entre les trois partenaires du projet – Gazprom (51 %), Total (25 %) et Statoil (24 %) – avait expiré sans que ceux-ci n’aient réussi à trouver un terrain d’entente sur son cadre technologique et financier. Le groupe norvégien avait alors rendu sa part dans le consortium.

Selon le quotidien Vedomosti, le retrait de Total s’explique essentiellement par les sanctions économiques infligées à la Russie dans le cadre de la crise ukrainienne. Total a néanmoins confirmé ce mercredi son intérêt pour coopérer davantage sur le projet s’il devait entrer en phase active.

Source : AFP / Image : © Gazprom

Partager