Areva signe une série de contrats avec la Chine

2013-12-11T14:10:16+00:00

Areva a annoncé la signature d’une série de contrats avec ses partenaires chinois à l’occasion d’une visite officielle du Premier ministre Jean-Marc Ayrault dans l’Empire du Milieu. Ces accords ont été signés à l’occasion de la célébration des 30 ans de la coopération franco-chinoise dans le nucléaire civil. « Ces nouveaux accords illustrent la vigueur des relations qu’Areva entretient avec ses partenaires historiques chinois. » a déclaré Luc Oursel, Président du Directoire. Et de poursuivre : « Ils soutiendront le développement des énergies nucléaires et renouvelables en Chine tout en renforçant la présence du groupe sur des marchés créateurs d’emplois en France et en Chine.» Aucun montant n’a été précisé par le groupe français.

Contrôle-commande, combustibles et renouvelables

– Areva, en consortium avec Siemens, fournira des systèmes de contrôle-commande pour  les réacteurs 5 et 6 de la centrale chinoise de Fuqing. China Nuclear Power Engineering, filiale de CNNC, prévoit de débuter les travaux de construction de ces deux réacteurs à eau pressurisée de 1 000 MWe en 2014 pour le réacteur n°5 et l’année suivante pour le réacteur n°6. Ils seront équipés du contrôle-commande numérique de sûreté TELEPERM®XS. Il s’agit de la même technologie certifiée en France et dans 16 pays pour 14 designs de réacteurs.

– AREVA et CNNC ont également signé une lettre d’intention dans l’amont du cycle du combustible afin d’étudier la création d’une co-entreprise visant à doter la Chine d’une usine de fabrication et de transformation d’alliages de zirconium. Il s’agit d’étapes clés dans la métallurgie de ce matériau de référence, nécessaire à la production d’assemblages de combustibles nucléaires. La société pourrait produire, pour le marché chinois, jusqu’à 600 tonnes d’alliages de zirconium par an à l’horizon 2017. Cette lettre s’inscrit dans le cadre d’une coopération industrielle et technologique amorcée par les deux groupes en 2010 avec la création de la co-entreprise CAST destinée à fabriquer les tubes de gainage en alliage de zirconium.

– Enfin, Areva et CGN, partenaires historiques dans le domaine de l’énergie nucléaire ont signé un accord de coopération dans le secteur des énergies renouvelables. Selon les termes de cet accord, Areva identifiera avec CGN les opportunités commerciales dans l’éolien en mer, la biomasse, le solaire à concentration thermique et le stockage d’énergie. C’est dans le secteur de l’éolien offshore que les deux groupes collaboreront en priorité. Areva apportera son expertise en tant que fabricant d’éoliennes marines et CGN contribuera en tant qu’investisseur, développeur et opérateur de parcs pour de futurs projets, prioritairement en Chine et en Europe. Pour rappel, le groupe français a déjà installé 2 500 MW dans la bioénergie, et 300 MW de projets dans le solaire à concentration et 600 MW en cours d’installation dans l’éolien en mer.

Partager