Australie : CGG démarre l’étude multi-clients Davros

2015-03-04T16:07:44+00:00

CGG Viking Vision 2014_418[2]CGG a annoncé ce jour le démarrage du programme multi-clients Davros 3D BroadSeis et BroadSource sur la partie nord du bassin de Carnarvon sur le plateau continental du nord-ouest de l’Australie. Couvrant une surface de plus de 11 000 km², Davros sera « la plus grande étude sismique jamais acquise par CGG dans la région Asie-Pacifique », précise le communiqué de l’entreprise.

Le programme Davros est réalisé par le navire Viking Vision (photo) équipé des technologies marines BroadSeis, la solution CGG d’acquisition de haut de gamme, et BroadSource, la source sismique à très large bande de fréquences. Le navire est équipé de 12 streamers Sentinel RD 2 Hz, de 8 250 mètres de longueur. « L’ensemble des données sismiques seront imagées localement grâce à notre expertise régionale et aux technologies d’imagerie les plus avancées et notamment l’imagerie profondeur (PSDM) », précise CGG.

Pour le spécialiste des géosciences, « la configuration mise en œuvre pour cette étude doit permettre de bien imager les structures géologiques critiques pour l’optimisation des cibles de forage dans la zone Rankin Trend ». Cette dernière étant caractérisée par des roches de couverture carbonatées, des structures géologiques à fort pendage, un important réseau de failles et des structures géologiques profondes et complexes.

« Nous pensons que Davros révèlera des opportunités d’exploration majeures de par sa localisation adjacente à d’autres découvertes importantes le long de Rankin Trend », a commenté Jean-Georges Malcor, directeur général de CGG, ajoutant que « la combinaison unique de BroadSeis et de BroadSource ainsi que l’application de nos technologies supérieures d’imagerie de subsurface, permettront d’améliorer considérablement l’interprétation des réservoirs situés dans les couches géologiques du Trias au Crétacé inférieur. Ces couches, d’une épaisseur excédant 10 km, pourraient contenir de considérables quantités d’hydrocarbures, comme le laisse penser de précédentes découvertes ».

Image : CGG

 

Partager