Aval pétrolier : Varo Energy va fusionner avec le néerlandais Argos

2015-05-28T17:06:32+00:00

Varo Energy, coentreprise du groupe suisse Vitol et du gestionnaire d’actifs américain Carlyle, et le néerlandais Argos ont annoncé avoir conclu un accord de fusion « afin de former une compagnie pétrolière indépendante importante en Europe du Nord-Ouest ». Les détails financiers de l’accord n’ont pas été divulgués.

La société élargie combinera des activités en aval des deux entreprises, avec un effectif de plus de 1500 employés et un volume de passage annuel total prévu de 16 millions m3, précisent les entreprises dans un communiqué commun. Elle comprendra des opérations de négoce physique, des raffineries en Suisse et en Allemagne, près de 50 terminaux de stockage dans cinq pays ainsi que des activités de distribution et de marketing à travers l’Europe du Nord-Ouest.

Détenue à parts égales par trois parties, la nouvelle société sera nommée Varo Energy et dirigée par Roger Brown, l’actuel PDG de Varo Energy. Cet accord devrait être finalisé au cours du troisième trimestre de 2015.

Basée à Rotterdam, Argos est active dans le négoce, le stockage et la distribution de produits pétroliers et de biocarburant, en incluant un réseau de stations-service. Elle est présente dans le Benelux, en France, en Allemagne et en Suisse. Ses actionnaires actuels sont les sociétés privées d’investissement Reggeborgh et Atlas Invest

Quant à Varo Energy, dont le siège principal est à Zoug, elle est active dans le raffinage, le stockage et la distribution de produits pétroliers en Allemagne et en Suisse, et détient ou a des intérêts dans des raffineries dans les deux pays, indique également le communiqué.

Partager