Biométhane : une première pour la technologie de purification AE-Amine d’Arol Energy

2017-09-18T18:35:13+00:00

L’IFPEN et Arol Energy ont annoncé l’inauguration officielle, le 12 septembre 2017, du site de méthanisation territoriale Terragr’eau implanté à Vinzier (Haute-Savoie). Cette installation d’injection de biométhane est la première à utiliser une unité de purification du biogaz au lavage aux amines conçue par la start-up française.

Développée dans le cadre du projet Biomet, soutenu par l’Ademe avec le financement du PIA (Programme des Investissements d’Avenir), cette technologie de purification du biogaz repose sur deux innovations, précisent les partenaires dans un communiqué.

D’une part, un procédé d’intégration thermique, breveté par Arol Energy, « qui permet de récupérer la quasi-totalité de la chaleur utilisée dans l’unité de lavage aux amines pour le chauffage des digesteurs ». D’autre part, un nouveau solvant, développé par IFPEN, qui permet de réduire de 20 à 30 % la consommation d’énergie.

Au final, « l’augmentation de la productivité en biométhane combinée à une réduction de près de 50 % de la consommation électrique améliore le résultat d’exploitation global de 15 à 20 % sur les tailles d’installations envisagées », indiquent également l’organisme de recherche et la start-up basée au Bourget-du-Lac (Savoie).

L’unité de purification permet de produire, à partir du biogaz issu de déchets agricoles et de biodéchets, 110 Nm3/h de biométhane qui est injecté dans le réseau de GRDF depuis le 14 mars 2017.

Image : IFPEN

Partager