Bourbon : des résultats en baisse dans un « environnement difficile »

2015-03-04T10:15:00+00:00

Le groupe français de services maritimes à l’industrie pétrolière Bourbon a annoncé ce mercredi une baisse de 36 % de son résultat net annuel, à 73,7 millions d’euros, affecté par la baisse des cours du pétrole et la hausse du montant des loyers payés pour ses navires, rapporte l’AFP.

« Les investissements de nos clients sont en réduction », a commenté Christian Lefèvre, le directeur général du groupe, au cours d’une conférence téléphonique, cité par l’AFP. Selon lui, la baisse atteint 15 % chez les majors et jusqu’à 30 % chez les compagnies indépendantes.

Bourbon a aussi été pénalisé par le fait qu’il est en plein milieu de la transition de son modèle d’activité, a expliqué le dirigeant. Le groupe a en effet engagé un programme de cession de navires de 2,5 milliards de dollars, dont il garde l’usage en les relouant sur une longue durée, afin d’accélérer son désendettement et de dégager des marges de manœuvre financières pour son développement.

Mais, en 2014, Bourbon a vendu moins de navires que l’année précédente, et donc engrangé moins de plus-values de cessions, tandis que l’augmentation du nombre de navires en location s’est traduite par une forte hausse du montant des loyers déboursés. Cet effet de ciseaux explique en grande partie le recul de près de 22 % de l’excédent brut d’exploitation (Ebitda) du groupe, à 438,3 millions d’euros, en données publiées.

Dans un marché toujours difficile, Bourbon anticipe pour l’année 2015 « un chiffre d’affaires stable voire en légère baisse, et une légère diminution de sa rentabilité d’exploitation ». Pour s’adapter à la nouvelle donne des marchés, le groupe entend donc amplifier cette année son plan d’économies. Bourbon avait annoncé vouloir réduire ses coûts de 4 % d’ici à fin 2015, par rapport à leur niveau de 2011. « Actuellement, nous sommes à 97,1 % (par rapport à une base 100 en 2011) et, fin 2015, nous devrions être en-dessous de 96 », a estimé Christian Lefèvre.

Source : AFP

 

Partager