Bourbon prévoit de réduire sa flotte en 2016

2016-02-08T12:28:27+00:00

le MPSV Bourbon Evolution 802, navire ravitailleur multi-rôles en Mer de Chine lors de son passage à Singapour après son départ du chantier naval Sinopacific en novembre 2012La société de services maritimes à l’offshore pétrolier et gazier Bourbon a annoncé le 3 février ses perspectives pour l’année à venir. Alors que sur l’ensemble de l’année 2015, 44 navires ont été désarmés par le groupe français sur les 511 qui composent sa flotte. Si Bourbon va recevoir de nouveaux navires, l’entreprise va continuer à diminuer sa flotte en 2016, en raison d’une chute du taux d’utilisation moyenne de -19% en 2015 par rapport à 2014, en raison notamment d’une réduction d’activité en Asie, faute à la mousson, et au Moyen-Orient. « Dans un marché de l’offshore pétrolier dégradé, la demande de navires de service est clairement orientée à la baisse« , explique le groupe dans un communiqué. « Bourbon continuera à désarmer temporairement jusqu’à 20% ses navires Supply sans perspectives commerciales à moyen terme afin de réduire ses coûts opérationnels.«  En parallèle, l’entreprise doit recevoir trois navires Supply neufs dans l’année. Malgré cela, le groupe parvient à réaliser un chiffre d’affaires annuel ajusté à 1,437 milliards d’euros, soit une légère hausse de 1,1% par rapport à 2015. « L’industrie demeurant dans une période de ralentissement prolongé, Bourbon reste concentré sur ce qu’il est en mesure de contrôler : la sécurité, les initiatives de contrôle des coûts et l’efficacité opérationnelle« , déclare Christian Lefèvre, le directeur général de Bourbon.

image : Bourbon

Romain Lambic

Partager