BP affiche une perte de 5,8 mds$ au deuxième trimestre 2015

2015-08-25T10:29:03+00:00

Thunder horse platform, Gulf of MexicoLe groupe BP a annoncé une perte nette de 5,8 milliards de dollars au deuxième trimestre de cette année, contre un bénéfice net de 3,4 milliards de dollars pour la même période en 2014. Au cours de ce trimestre, le géant britannique a notamment enregistré une charge de
10,8 milliards de dollars liée à l’accident de la plate-forme Deepwater Horizon, dans le golfe du Mexique, en avril 2010.

« Ce résultat reflète l’impact des prix toujours bas du pétrole et du gaz, une moindre contribution du groupe russe Rosfnet*, des charges découlant de la situation en Libye, mais aussi d’une meilleure situation des activités aval et d’une réduction des coûts de trésorerie », indique BP dans un communiqué publié le 28 juillet, précisant qu’il a procédé à la dépréciation de 600 millions de dollars d’actifs en Libye.

Le 2 juillet dernier, le groupe pétrolier avait annoncé avoir conclu avec la justice américaine un accord pour payer 18,7 milliards de dollars d’indemnisation dans le cadre des poursuites engagées par l’Etat fédéral et les autorités locales suite à la marée noire dans le golfe du Mexique.

Par ailleurs, le bénéfice ajusté du groupe ressort à 1,3 milliards de dollars, en chute de 64 % par rapport au second trimestre de 2014 (3,6 milliards de dollars).

« L’environnement extérieur reste difficile mais BP a agi rapidement pour y répondre et nous continuerons à le faire », a commenté Bob Dudley, le p-dg du groupe pétrolier. « Notre travail pour améliorer notre efficacité et réduire nos coûts est inscrit de manière durable dans notre groupe (…). Au cours des dernières semaines les prix du pétrole ont baissé en réponse à la surproduction, la faiblesse du marché et le récent accord concernant l’Iran. Je suis convaincu que le positionnement de BP est la bon et qu’il servira pour le futur de la compagnie ».

* BP détient 19 % du capital de Rosfnet

Image : BP (Thunder Horse-Golfe du Mexique)

Partager