Brésil : Total lance le développement « à grande échelle » de Libra

2017-12-18T15:36:20+00:00

Total a annoncé avoir pris sa décision d’investissement portant sur la première phase de développement « à grande échelle » du projet Libra. Le groupe français détient 20 % de ce champ géant situé en deep offshore à 180 kilomètres au large des côtes de Rio de Janeiro, dans le bassin pré-salifère de Santos.

Cette première phase comprend une unité flottante de production et de stockage (FPSO), baptisée « Mero 1 », d’une capacité de 150 000 barils de pétrole par jour et 17 puits, précise Total dans un communiqué publié le 18 décembre 2017. Elle sera déployée dans la partie nord-ouest du bloc pour un démarrage prévu en 2021.

“Cette décision est une étape majeur pour Total au Brésil », a commenté Arnaud Breuillac, dg Exploration-Production du groupe, dans le communiqué déjà cité.

« Nous sommes parvenus avec Petrobras, l’opérateur, et nos partenaires à atteindre des coûts techniques inférieurs à 20 dollars par baril », a ajouté le dirigeant. « Cela démontre que nous sommes capables de développer des projets compétitifs en eaux profondes ».

En novembre 2017, Total et ses partenaires avaient démarré la phase initiale de production de Libra grâce au FPSO Pioneiro de Libra (image) d’une capacité de 50 000 barils par jour.

Au moins trois autres FPSO seront déployées dans les années à venir pour exploiter le potentiel du champ dans son ensemble avec une production qui devrait atteindre plus de 600 000 barils par jour, conclut Total.

Image : Petrobras

Partager