Brittany Ferries confirme la commande du « Honfleur », son premier navire GNL

2017-07-03T15:48:03+00:00

Brittany Ferries a confirmé le mardi 20 juin 2017 la commande, auprès des chantiers allemands FSG (Flensburger Schiffbau-Gesellschaft), d’un ferry propulsé au GNL. Le « Honfleur » sera mis en service en 2019 sur la ligne Caen-Ouistreham/Portsmouth, « la plus la plus fréquentée de la compagnie ». Brittany Ferries s’est associé avec le groupe Total pour développer une logistique GNL innovante. 

« L’investissement important que nous réalisons reflète notre engagement continu à développer les régions que nous desservons, à lier les peuples et à réduire l’impact environnemental de notre flotte », a commenté Jean-Marc Roué, président du Conseil de surveillance.

« Malgré les défis que pose le Brexit, nous restons confiants en l’avenir : la construction de ce nouveau navire, le premier depuis celle de l’Armorique en 2009, en est la preuve. Le budget global est en cours de finalisation, nous nous sommes fixés une enveloppe maximale de 200 millions d’euros. », poursuit le dirigeant.

Le mode de propulsion du « Honfleur » sera différent de celui des autres navires de la flotte, précise Brittany Ferries dans un communiqué publié le 20 juin 2017. Ses quatre moteurs principaux alimentés au gaz naturel fourniront en effet l’énergie nécessaire aux deux moteurs électriques de propulsion.

Largement répandue sur les paquebots de croisière, cette configuration de propulsion de type « diesel électrique » améliore « à la fois le confort des passagers et la consommation du navire aux vitesses réduites », poursuit la compagnie maritime.

Pour pallier l’absence d’installations de soutage en GNL dans les ports desservis par les navires, Brittany Ferries s’est associée au groupe Total pour imaginer une solution originale qui sera implantée en France.

Ainsi, le « Honfleur » sera le premier navire à passagers au monde à avoir une logistique GNL par embarquement de containers de 40 pieds par portique. Les conteneurs seront acheminés par camion du terminal méthanier au port, puis grutés à bord à l’aide d’un portique conçu et imaginé spécifiquement pour ce navire afin d’alimenter un réservoir fixe de stockage de GNL situé à l’arrière de la superstructure.

Les conteneurs vides seront redescendus à l’escale suivante, à Ouistreham, puis récupérés et remplacés par des conteneurs pleins. Le « Honfleur » transportera un maximum de 350 mde GNL.

Image : Brittany Ferries

Partager