Campagne sismique pour CGG en Malaisie

2013-09-05T16:21:16+00:00

Le groupe parapétrolier français CGG (ex-CGGVeritas) a annoncé jeudi être chargé par Petronas de la réalisation d’un programme d’étude sismique en 3D sur une zone de 10 000 km2 au large de la Malaisie orientale. Les données sismiques obtenues lors de cette étude, qui a débuté en août pour cinq mois, seront traitées dans le centre d’imagerie CGG de Kuala Lumpur, la capitale malaisienne, indique le groupe dans un communiqué.

La technologie BroadSeis

Il s’agit de la sixième étude en mode dit « BroadSeis », une solution marine à large bande de fréquences, menée par le groupe spécialisé dans les études et équipements sismiques pour la prospection pétrolière en Malaisie depuis 2010, souligne CGG. Cette solution a été choisie pour répondre aux défis géologiques locaux caractérisés par des horizons calcaires, des chenaux complexes et plusieurs anomalies liées à des accumulations de gaz peu profondes. « La technologie broadband suscite un intérêt croissant parmi nos clients malaisiens depuis quelques années », a souligné le directeur général de CGG, Jean-Georges Malcor, cité dans le communiqué.

Deux navires du groupe sont déployés au large du Sabah et du Sarawak (Malaisie orientale) pour garantir la fin du programme avant le début de la période de mousson. CGG emploie plus de 9 800 personnes dans le monde. Le groupe a dégagé au deuxième trimestre un bénéfice net de 36 millions de dollars, en progression de 6% sur un an, pour un chiffre d’affaires qui a bondi de 24% à 1,03 milliard, rappelle l’AFP.

Partager