Canada : les autorités approuvent le projet Pacific Northwest LNG de Petronas

2016-09-28T12:20:43+00:00

La gouvernement du Canada a donné son feu vert au projet Pacific Northwest LNG du groupe malaisien Petronas qui vise à construire un gazoduc et deux terminaux de liquéfaction sur la côte de la Colombie-Britannique. Représentant un investissement global de 36 milliards de dollars (32 milliards d’euros), si l’on tient compte des opérations d’extraction de gaz, ce projet doit permettre à l’opérateur d’exporter du GNL vers les marchés asiatiques.

« Il s’agit de l’un des plus grands projets de mise en valeur des ressources du Canada », a commenté Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du changement climatique. Il « représente une excellente occasion de stimuler notre économie », entraînant la création de 4 500 emplois lors de la construction et 630 emplois directs et indirects lors de la phase d’exploitation, a précisé la responsable gouvernementale dans un communiqué publié le 27 septembre 2016.

Outre la construction, sur l’île de Lelu (dans le district de Prince Rupert), de deux terminaux de liquéfaction d’une capacité de 6 millions de tonnes chacun, ce projet comprend la réalisation, par TransCanada, d’un gazoduc d’une longueur de 900 km entre Hudson’s Hope et la côte pacifique.

« Pour acheminer les ressources vers les marchés au 21e siècle, il est essentiel de le faire de façon responsable et durable », a précisé Catherine McKenna. L’accord des autorités fédérales est assorti de plus de 190 conditions juridiquement contraignantes « établies au moyen d’une étude scientifique exhaustive », indique le communiqué officiel.

Le projet est vivement critiqué par les organisations écologistes qui considèrent qu’il est contraire aux engagements du Canada pour lutter contre le changement climatique.

Le gaz gazeux sera extrait par le groupe canadien Progress Energy, acquis par Petronas en 2012 pour 5,2 mds$. Le autres partenaires du projet Pacific North LNG sont  Sinopec, Japex, Indian Oil et la compagnie publique pétrolière de Brunei.

 

Partager