Canada : les incendies de Fort McMurray ont causé 2,5 mds€ de dégâts

2016-07-11T15:58:07+00:00

Campground_on_hiway_63_may_4_2016_(26549864230)Les feux de forêt qui ont dévasté une partie du nord de l’Alberta en mai 2016 sont la catastrophe naturelle la plus coûteuse de toute l’histoire du Canada, a indiqué l’association nationale des assureurs (BAC). Les dommages matériels sont estimés à 3,58 milliards de dollars canadiens (2,49 mds€), soit deux fois plus que les dégâts causés par les inondations de 2013 dans cette même région.

La violence de cet incendie avait nécessité l’évacuation en urgence de la centaine de milliers d’habitants que comptait la ville de Fort McMurray, située au cœur de l’industrie pétrolière canadienne. L’état d’urgence n’a été levé que le 1er juillet 2016.

Au début du mois de juin 2016, le groupe pétrolier canadien Suncor avait indiqué une baisse de sa production suite à l’arrêt préventif de ses installations. A l’échelle du pays, la baisse de production avait été estimée à 1,2 million de barils par jour.

Selon les informations communiqués par le Bureau d’assurance du Canada (BAC), les demandes d’indemnisation représentent plus de 27 000 réclamations pour des biens personnels, plus de 12 000 pour les véhicules et plus de 5 000 pour les commerces et les entreprises.

« Ces feux de forêt et les dommages (…) qu’ils ont provoqués prouvent malheureusement, une fois de plus, que les évènements météorologiques extrêmes continuent d’augmenter en fréquence et en gravité », a commenté Don Forgeron, pdg du Bureau d’assurance du Canada (BAC).

Image : jasonwoodhead23 — Campground on hiway 63 may 4 2016, CC BY 2.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=48606999

Partager