CGG commence une nouvelle étude multi-client en Norvège

2015-05-19T12:24:01+00:00

CGG 11494_HORDA_TAMPEN_2015_NPDCGG a annoncé le lancement de la nouvelle étude multi-clients Tampen, en prolongement de la partie ouest du programme Horda 3D BroadSeis/ BroadSource dont l’acquisition a commencé en 2014 dans le secteur septentrional norvégien de la Mer du Nord et qui couvre désormais plus de 35 000 km².

Tampen couvrira une zone mature à fort potentiel qui inclue des champs tels que Statfjord, Gullfaks, Snorre et Osberg en Norvège ainsi que plusieurs autres champs majeurs au Royaume-Uni, précise le spécialiste des géosciences dans un communiqué. Prévue pour se terminer en 2016, Tampen ajoutera 17 000 km² de données supplémentaires aux 18 000 km² de données de l’étude initiale Horda qui se terminera cette année. Selon CGG, « le programme complet Horda offrira ainsi une couverture continue et uniforme de 35 000 km² d’images sismiques à très large bande de fréquences, dans une des régions du monde les plus prolifiques en pétrole ».

Les premières images 3D obtenues après un traitement préliminaire d’une section de 8 500 km² de l’étude Horda ont d’ores et déjà été livrées dès l’automne 2014, soit dix semaines seulement après la finalisation de la phase d’acquisition. Les données fast-track pour les 18 000 km² de l’étude Horda et pour la section de cette saison de l’étude Tampen seront disponibles au quatrième trimestre de cette année 2015.

« Les études Horda et Tampen permettront à nos clients, à partir des découvertes existantes et des nouveaux prospects, de bien calibrer et comparer la réponse sismique et ainsi de réduire le risque de forage de structures adjacentes à d’anciennes découvertes et favoriser le développement de nouveaux modèles géologiques dans cette région », a commenté Jean-Georges Malcor, directeur général de CGG.

 

 

 

 

Partager