CGG engage le processus de sa restructuration financière

2017-03-03T11:13:40+00:00

CGG a annoncé avoir engagé son processus de restructuration financière et la nomination d’un mandataire par le tribunal de commerce de Paris avec pour objectif de réduire la charge de sa dette. En 2016, le groupe de géosciences a accusé une perte nette de 577 millions de dollars après 184 M$ de charges non récurrentes et de dépréciations d’actifs.

« Au vu de nos résultats du T4 et du fait des conditions de marché qui restent difficiles, nous anticipons pour 2017 des résultats d’exploitation très similaires à ceux de 2016 avec néanmoins une génération de cash moins favorable », a commenté Jean-Georges Malcor, dg de CGG, dans un communiqué publié le 3 mars 2017.

« Dans cet environnement, et compte tenu d’une reprise de marché décalée dans le temps, nos résultats ne devraient pas nous permettre de générer le cash-flow nécessaire au service de la dette actuelle dans les années à venir », a ajouté le dirigeant.

En conséquence, « CGG s’engage, avec l’approbation de son conseil d’administration, dans un processus de restructuration financière dont l’objectif est de réduire de manière drastique la dette et son coût en numéraire ».

Fin 2016, la dette nette du groupe s’élevait à 2,3 milliards de dollars. Son chiffre d’affaires s’est établi l’année dernière à 1,2 Mrds$, en chute de 43 % par rapport à 2015 (2,1 Mrds$).

Image : CGG

Partager