CGG limite ses pertes et réduit à nouveau ses investissements

2015-07-31T14:12:16+00:00

CGG 1671_oceanic_vegaLe groupe spécialisé dans les géosciences a annoncé une perte nette de 61 millions de dollars au deuxième trimestre 2015, en très forte réduction par rapport à la perte de
325 M$ réalisée à la même période en 2014. Dans un contexte de marché « très difficile », CGG poursuit son plan d’économies et va réduire de 50 M$ supplémentaires ses investissements.

Le chiffre d’affaires du groupe a chuté de 31 % sur un an, passant de 689 millions de dollars au deuxième trimestre 2014 à 473 M$ pour la même période en 2015. L’Ebitda (excédent brut d’exploitation) affiche en revanche une progression de 8,2 %, passant de 98 millions de dollars au deuxième trimestre de l’année dernière à 106 M$ au T2 de cette année.

« L’activité du groupe s’est déroulée dans un contexte de marché particulièrement difficile », a commenté Jean-Georges Malcor, le dg de CGG. « Les chiffres d’affaires en Equipement et en Acquisitions de données sont en recul, reflétant notamment une forte pression sur les prix marine ».

Le chiffre d’affaires de la division Equipement est de 107 M$, en baisse de 46 % par rapport au deuxième trimestre 2014. Celui de la division Acquisitions de données est de 223 M$, en baisse de 54 % d’une année sur l’autre. Enfin, celui de la division Géologie, Géophysique et Réservoir (GGR) est de 257 M$, en baisse de 14 % par rapport au deuxième trimestre 2014.

« Notre plan de transformation et de réduction des coûts se déroule comme prévu », a ajouté Jean-Georges Malcor. « (…) Compte tenu d’un marché incertain, nous poursuivons notre gestion rigoureuse du cash en réduisant de nouveau nos investissements annuels ».

Le groupe CGG va en effet réduire de 50 M$ supplémentaires ses investissements en 2015. Pour le seul deuxième trimestre de cette année, le montant de ces investissements a été de 115 M$ contre 256 M$ pour la même période en 2014.

 

Partager