CGG rejette une offre de Technip à 1,5 milliard d’euros

2014-11-25T12:39:12+00:00

Technip offshore 07---P-56-BrazilTechnip a confirmé ce jeudi avoir approché CGG en vue de créer « un acteur mondial de premier rang dans les services parapétroliers ». Cette opération prendrait la forme d’une OPA en numéraire sur les actions de CGG au prix de 8,3 euros par action, précise le groupe dans un communiqué. De son côté, le spécialiste des géosciences a annoncé avoir rejeté cette offre considérant que les conditions « d’une telle opération n’étaient pas réunies ».

En intégrant les activités de réservoirs et de traitement de données, ainsi que d’équipements sismiques de CGG, « la nouvelle entité offrirait une proposition de valeur unique pour l’industrie, en matière de technologie, ingénierie, équipements et gestion de projets, et ce, du réservoir jusqu’à l’ensemble du système de production », précise Technip dans son communiqué.

Le groupe indique également qu’il envisage « un renforcement pus une séparation » de la division Acquisition de CGG.

Selon les informations du quotidien Le Figaro, qui ne cite pas ses sources, deux raisons expliqueraient le refus de CGG : une offre jugée très insuffisante, et qui supposerait que le spécialiste des géosciences cède certains de ses actifs, en particulier sa flotte de bateaux.

Selon l’agence Bloomberg, qui a révélé le projet, le gouvernement français, présent au capital des deux sociétés via Bpifrance, serait favorable à un tel rapprochement.

Partager