Champs sous-marins : Technip et FMC Technologies créent Forsys Subsea

2015-04-07T12:48:46+00:00

TECHNIP Pilenko FMC15_0298 240315Technip et FMC Technologies ont annoncé le dimanche 22 mars la création de Forsys Subsea, co-entreprise détenue à parts égales, « qui disposera des compétences techniques, des produits et systèmes, qui permettront de réduire considérablement le coût de développement d’un champ sous-marin », indique le communiqué des deux spécialistes des technologies pétrolières.

« En combinant les technologies les plus avancées de ses sociétés mères », Forsys Subsea a pour objectif « de donner naissance à une nouvelle génération d’architecture sous-marine« , annoncent les partenaires. Il s’agira notamment « de réduire les interfaces existantes entre les systèmes d’ombilicaux, de risers et de flowlines sous-marins (SURF) d’une part, et les systèmes de production et de traitement sous-marins (SPS) d’autre part ».

« Le monde a besoin de nouvelles sources de pétrole. Les eaux profondes constituent la meilleure promesse en réponse à cette demande. Ces sources s’avèrent cependant coûteuses à développer et les opérateurs ne les poursuivront pas à moins de pouvoir en réduire les coûts de manière significative », a déclaré John Gremp, p-dg de FMC Technologies (à droite sur la photo). De son côté, Thierry Pilenko, le p-dg de Technip a ajouté que « dans l’environnement de marché actuel qui évolue rapidement, les clients ont besoin de relations plus poussées et de solutions plus intégrées de la part de partenaires de choix. Cela nécessite pour l’industrie de revisiter sa façon de travailler et de proposer une nouvelle voie ».

Basée à Londres, avec  des centres opérationnels situés à Oslo, Houston, Paris, Rio de Janeiro et Singapour, Forsys Subsea comptera 320 collaborateurs. Son équipe dirigeante comprendra Rasmus Sunde (FMC Technologies), en tant que directeur général, Alain Marion (Technip) comme directeur de la technologie ainsi que Arild Selvig (FMC Technologies) qui dirigera les activités d’ingénierie d’avant-projet et Gérald Bouhourd (Technip) qui prendra la direction de l’activité life of field. La date de lancement de cette nouvelle entreprise n’est pas annoncée.

Image : Technip

Partager