Chesapeake approuve le spin-off

2014-06-11T14:59:13+00:00

Le conseil d’administration de Chesapeake a approuvé la scission de ses gisements pétroliers du reste de l’entreprise, selon un communiqué publié lundi. Cette décision n’est pas une surprise puisque le groupe américain avait déjà évoqué cette option plus tôt dans l’année (voir notre article ici). Concrètement, les activités formeront une nouvelle entité baptisée Seventy Seven Energy Inc, qui débutera sa cotation à partir du 1er juillet sur le New York Stock Exchange (NYSE) sous le symbole « SSE ».

Valorisée 1,6 milliards €

Les actionnaires de Chesapeake vont recevoir une action SSE pour 14 actions Chesapeake détenues au 19 juin prochain. La séparation sera effective à compter du 30 juin. A l’issue de l’opération, qui sera exempte d’impôts pour les actionnaires, selon le communiqué, Chesapeake se sera désengagé complètement de SSE. Mi-mars, Chesapeake avait indiqué dans un document boursier que la valorisation de SSE serait de 1,6 milliard de dollars. La division COO a réalisé un chiffre d’affaires de 2,2 milliards de dollars en 2013 et comprend les activités de forage, de fracturation hydraulique ou encore de services de location d’infrastructures pétrolières. Elle a réduit sa perte nette l’an dernier à 19,7 millions de dollars, contre 69,6 millions en 2012.

Fin février, Chesapeake, numéro deux américain du gaz, avait annoncé examiner des options stratégiques à son sujet, dont une éventuelle cession. Le groupe s’est retrouvé en difficulté suite à la forte baisse des prix provoquée par le développement massif de l’exploitation d’hydrocarbures de roche-mère. Pour tenter de renflouer ses caisses, il s’est lancé dans des ventes éperdues d’actifs. Au total, il a déjà réalisé plus de 11 milliards de dollars de désinvestissements depuis deux ans.

Partager