Chesapeake se scinde

2014-03-20T11:55:25+00:00

Chesapeake a annoncé lundi par voie de communiqué la scission de ses gisements pétroliers (COO) du reste de l’entreprise. Cette décision n’est pas une surprise et avait déjà été évoqué par la compagnie américaine fin février (voir notre article ici). Ces activités formeront désormais une nouvelle entité baptisée Seventy Seven Energy Inc, qui sera cotée sur le New York Stock Exchange (NYSE) sous le symbole « SSE ».

Stratégie

Chesapeake prévoit de distribuer 100% des actions SSE à ses actionnaires, sans davantage de détails sur les modalités de ce processus. La valorisation estimée de SSE sera de 1,6 milliard de dollars, selon le document, dans lequel n’est pas précisé le calendrier de l’opération. Pour rappel, la division COO a réalisé un chiffre d’affaires de 2,2 milliards de dollars en 2013 et comprend les activités de forage, de fracturation hydraulique ou encore de services de location d’infrastructures pétrolières. Elle a réduit considérablement sa perte nette l’an dernier à 19,7 millions de dollars, contre 69,6 millions en 2012.

Le groupe s’est retrouvé en difficulté suite à la forte baisse des prix provoquée par le boom des sources non conventionnelles d’hydrocarbures comme le schiste, dans lequel il avait lui-même investi massivement. Pour tenter de renflouer ses caisses, il s’est lancé dans des ventes éperdues d’actifs. Au total, il a déjà réalisé plus de 11 milliards de dollars de désinvestissements depuis deux ans, dont le dernier en date est la cession en juillet dernier de gisements de gaz et de pétrole de schiste aux Etats-Unis à son compatriote EXCO Resources pour 1 milliard de dollars.

 

Partager