Chine : Air Liquide va investir 40 M€ dans une nouvelle unité de séparation des gaz de l’air

2016-04-12T11:20:01+00:00
AIR LIQUIDE 140120_AirLiquide-CAPA-18Air Liquide a annoncé la signature d’un nouveau contrat à long terme avec Maoming Petrochemical (MPCC), filiale du groupe chinois Sinopec, relatif à la réalisation d’une ASU de pointe (unité de séparation des gaz de l’air) d’une capacité de 850 tonnes d’oxygène par jour. Cette installation, qui représente un investissement d’environ 40 millions d’euros, doit être mise en service au 2e trimestre 2017.

 

Située dans la ville de Maoming, dans la province du Guangdong, la nouvelle ASU sera conçue et construite par les équipes d’Ingénierie et Construction d’Air Liquide, précise le groupe dans un communiqué publié le 12 avril.

Détenue et exploitée par ALMPCC, une co-entreprise créée en juin 2012 par Air Liquide Chine et MPCC, cette installation fournira des gaz industriels (oxygène et azote) à la nouvelle usine d’oxyde d’éthylène de Moaming Petrochemical ainsi qu’à celle déjà existante.

« Air Liquide a développé de solides relations commerciales avec MPCC depuis 2012 », a commenté François Venet, directeur de l’Asie-Pacifique et membre du Comex du groupe français, dans le communiqué déjà cité. « Le choix d’externaliser ses besoins en gaz industriels illustre la confiance de MPCC dans notre capacité à fournir des solutions innovantes et à garantir la sécurité des opérations ».

Image : Air Liquide

Partager