Chine : Engie signe deux accords « majeurs » avec des groupes énergétiques

2015-11-03T15:54:59+00:00

Opening ceremony of the photovoltaic facility in Bollène, September 16, 2011.Engie a signé le 2 novembre, à Pékin, deux accords qualifiés de « majeurs » avec les groupes énergétiques chinois China Huaneng et Beijing Enterprises. Selon le groupe français, ces accords globaux portent sur l’ensemble de la chaîne de valeur énergétique « en s’orientant plus spécifiquement sur les solutions efficaces et innovantes permettant de relever les défis de la transition énergétique vers une économie à faibles émissions de carbone ».

Pour ce qui est de l’accord avec China Huaneng, il s’agit d’étendre le cadre de la coopération entre les deux groupes industriels, notamment dans le domaine de la chaîne de valeur du gaz (infrastructures de GNL, approvisionnement en GNL et chaîne industrielle du gaz naturel en aval, gaz de houille), précise Engie dans un communiqué. D’autres thématiques seront également traitées, comme celles des ressources d’énergies renouvelables et conventionnelles, et « la coopération scientifique et technologique sur les technologies avancées de production d’énergie ».

Quant à l’accord avec le groupe Beijing Enterprise, les deux entités souhaitent développer conjointement « une énergie verte et une gestion énergétique efficace pour les Jeux olympiques d’hiver de 2022 organisés par Pékin et la province de Hebei ». Par ailleurs, les deux groupes vont également devenir « des fournisseurs de solutions et de systèmes d’énergie durable, d’infrastructures et de services dans la région de Pékin – Tianjin – Hebei ».

Enfin, Engie et Beijing Enterprise souhaitent également « étendre leur activité d’approvisionnement en GNL suite aux opportunités créées par l’ouverture du marché du gaz chinois et développer conjointement des projets énergétiques dans des pays tiers ».

« Ces accords soulignent l’ambition d’Engie de poursuivre son développement en Chine (…) »,a commenté Gérard Mestrallet, le p-dg du groupe français, cité dans ce même communiqué. « Nous allons ainsi travailler en étroite collaboration avec des partenaires chinois stratégiques, en renforçant notre coopération industrielle et en partageant nos bonnes pratiques afin de relever les défis de la transition énergétique auxquels le monde est confronté ».

Les détails financiers de ces accords, annoncés dans le cadre de la visite officielle du Président de la République française en Chine, sur le thème du climat, n’ont pas été communiqués.

Image : Engie/Abacapress/François Moura

Partager