Comptage de gaz : l’UE autorise, sous condition, le rachat d’Elster par Honeywell

2015-12-22T11:42:41+00:00

GRTgaz 04-station-etrez-juin2014 cop Philippe DUREUIL-GRTgazLa Commission européenne a autorisé le projet d’acquisition du groupe allemande Elster, spécialisé dans le comptage pour le gaz, l’électricité et l’eau, par Honeywell, sous réserve que le groupe américain cède des activités dans le domaine de la mesure du gaz. Cette opération, d’un montant de 5,1 milliards d’euros, avait été annoncée en juillet dernier.

Les activités d’Elster et d’Honeywell se chevauchent dans plusieurs domaines, indique l’UE dans un communiqué publié le 22 décembre, à savoir : les produits de chauffage résidentiel (vannes et cartes électroniques pour chaudières) ; les produits de chauffage industriel (brûleurs industriels et leurs composantes) ; et les compteurs utilisés dans le secteur du gaz en amont/milieu de cycle.

Pour la Commission, des problèmes de concurrence se posent sur plusieurs marchés de mesure du gaz en amont/milieu de cycle : d’une part les marchés des compteurs de gaz à turbine destinés aux applications fiscales (les compteurs utilisés à des fins de facturation) et ceux des calculateurs de flux de gaz et chromatographes à gaz fonctionnant avec le protocole «DSFG» (Digitale Schnittstelle für Gasmessgeräte), principalement utilisé dans les régions germanophones.

À l’issue de l’opération, les gestionnaires de réseaux de transport et de distribution de gaz qui achètent des compteurs de gaz n’auraient plus à leur disposition qu’un seul fournisseur important en plus de la nouvelle entité issue de la concentration, explique la Commission dans son communiqué.

Pour résoudre ces problèmes, Honeywell a proposé de céder à un acquéreur indépendant la totalité des actions qu’elle possède dans une usine de fabrication de compteurs de gaz située à Butzbach, en Allemagne, dont tous les actifs corporels et incorporels, ainsi que le personnel.

« Cette cession supprime totalement le chevauchement des activités des parties (…) », a donc estimé la Commission.

Fournisseur mondial de systèmes intégrés et de composants tels que des vannes, des brûleurs et des compteurs pour des applications de chauffage et la mesure et la régulation de flux de gaz, Elster emploie 6800 salariés en Allemagne, aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne et en Slovaquie.

Image : Philippe Dureuil/GRTGaz

 

Partager