Congo : Total met en production le projet Moho Phase 1b

2015-12-11T12:20:26+00:00

TOTAL 111215 congo_fr_szTotal a annoncé la mise en production du projet Moho Phase 1b, situé à 75 kilomètres au large de Pointe-Noire en République du Congo. Ce projet dispose d’une capacité de production de 40 000 barils équivalents pétrole par jour (bep/j). Pour le groupe français, il s’agit du neuvième démarrage de production depuis le début de cette année.

« Moho Phase 1b (…) contribuera à la forte croissance de notre production pour les années à venir, affirme Arnaud Breuillac, dg Exploration-Production du groupe, cité dans un communiqué publié le 11 décembre. « Le démarrage du projet, conforme au calendrier initial, constitue une réussite supplémentaire de la stratégie de croissance de Total dans le domaine de l’offshore profond, en particulier en Afrique de l’Ouest. Il fait suite au démarrage de la phase 1A du projet Dalia sur le Bloc 17 en Angola en juillet de cette année et, plus récemment, du champ Lianzi qui chevauche les eaux profondes du Congo et de l’Angola ».

Moho Phase 1b, comprend le forage de 11 nouveaux puits sous marins dans des profondeurs d’eau allant de 750 à 1200 mètres « et l’installation des deux pompes sous-marines multiphasiques les plus puissantes au monde », précise Total dans le même communiqué. Les puits seront reliés à l’unité flottante de production (Floating Production Unit) existante du champ Moho Bilondo, entré en production en 2008.

Tout comme le projet Moho Nord, dont le développement a également été lancé en 2013, Mono Phase 1b est situé sur la licence de Moho Bilondo dont Total E&P Congo est opérateur avec une participation de 53,5 %. Les autres partenaires sont Chevron Overseas (Congo) Limited (31,5 %) et la Société Nationale des Pétroles du Congo (15,0 %).

Pour rappel, Total E&P Congo opère 10 des 23 champs en production dans ce pays, soit environ 50 % de la production nationale. La quote-part de production du groupe français en 2014 avoisine les 95 000 bep/j.

Image : Total

Partager