Corse : la CRE donne son accord pour les études du raccordement au gaz naturel

2015-04-27T16:50:54+00:00

GRTgaz 07-directpipeLors d’un déplacement en Corse sur le thème de la transition énergétique, Ségolène Royal a annoncé le vendredi 24 avril que la Commission de régulation de l’énergie (CRE) avait donné son accord au lancement des études pour le raccordement de l’île au gaz naturel, a rapporté l’AFP.

« La Corse a tout pour devenir un territoire exemplaire de la transition énergétique après avoir pris du retard en raison d’un phénomène monopolistique« , a déclaré la ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, devant les élus de l’assemblée de la Collectivité territoriale Corse (CTC). Le raccordement de l’île au gaz naturel permettrait notamment de remplacer le fuel qui alimente actuellement les centrales thermiques de Bastia et d’Ajaccio.

« Maintenant que le président de la Commission de régulation de l’énergie a confirmé la couverture des frais des études, nous allons mettre en place un processus d’accélération avec les entreprises EDF PEI* (et) GRTgaz qui se sont engagées à relancer sans délais les études détaillées de mise en œuvre de l’approvisionnement en gaz de la Corse, notamment l’étude de l’alimentation par barges, la conversion de la centrale », a affirmé Ségolène Royal devant les élus de l’assemblée corse, citée par nos confrères de France Bleu.

« (…) J’ai demandé au préfet de Corse de suivre attentivement l’avancement de ce projet avec un groupe de travail qui va associer le ministère, GRTgaz, EDF PEI et la CTC », a poursuivi la ministre de l’Energie, Il s’agira surtout de « lever les éventuels problèmes réglementaires qui pourraient apparaître »,

Pour rappel, GRTGaz avait déjà réalisé en 2010 un projet de desserte de la Corse en gaz naturel appelé Cyrénée. Suspendu en 2011, ce projet visait à réaliser sur le territoire de l’île une canalisation de transport de gaz raccordée au gazoduc Galsi qui devait relier l’Algérie à l’Europe (Italie) via la Sardaigne. Mais le projet Galsi a été reporté plusieurs fois, compte tenu notamment des incertitudes sur son financement.

*EDF Production Electrique Insulaire, ndlr.

Image : GRTgaz

Partager