Côte d’Ivoire : l’université de Pau collabore à la création d’une école de génie pétrolier

2014-11-18T10:38:59+00:00

L’université de Pau et des Pays de l’Adour (UPPA) va accompagner la création, au sein de l’Institut National Polytechnique Félix Houphouët-Boigny (INP-HB) de Yamoussoukro, de l’Ecole Supérieure de Pétrole et des Métiers Associés, indique l’établissement d’enseignement supérieur français dans un communiqué. Ce projet a fait l’objectif d’une convention signée le 17 novembre entre les différents partenaires, dont le groupe Total, via sa filiale Total E&P Côte d’Ivoire, qui apportera son appui « aussi bien sur le plan académique que sur le développement de la recherche scientifique ».

La création de cette école s’inscrit « en cohérence avec le développement du secteur pétrolier actuellement en Afrique et les perspectives très prometteuses liées aux récentes découvertes dans les pays africains, dont la Côte d’Ivoire », précise les partenaires, ajoutant que ce nouvel établissement de formation « aura une vocation régionale dans la zone de l’Afrique de l’Ouest ».

Un comité de suivi du projet doit être mis en place dans les prochaines semaines et l’école devrait ouvrir ses portes dans les deux prochaines années. « Nous devons d’abord définir le type de filières, le contenu pédagogique et le nombre d’étudiants qui seront reçus », a précisé Véronique Lazzeri, directrice de l’UFR sciences et techniques de Pau, à l’AFP.

Partager