Création d’une joint-venture dans les CND

2014-07-23T12:17:35+00:00

Le Groupe Institut de Soudure et Comex Nucléaire, filiale d’Onet Technologies, ont annoncé le 21 juillet la création d’une co-entreprise, Pinc (Pipeline Inspection Company) spécialisée dans le domaine des Contrôles Non Destructifs (CND). Cette société a pour ambition d’offrir une solution pour contrôler, en France et à l’international, les soudures de pipelines en phase de pose dans les secteurs de l’Oil & Gas.

Diversification

La co-entreprise prend la forme d’une société par action simplifiée (SAS) détenue à parts égales par Comex Nucléaire et Institut de Soudure Industrie, filiale du Groupe Institut de Soudure. Pinc allie l’expertise en CND de ses deux parents ainsi que leur expérience industrielle. Elle profite également de leurs savoir-faire respectifs : la métallurgie, le soudage, l’expérience des infrastructures gazières en France et de l’Oil & Gas pour l’international pour le Groupe Institut de Soudure ; les systèmes automatisés et les environnements contraints pour Comex Nucléaire.

«Non seulement Pinc regroupe les compétences complémentaires des deux entreprises dans le domaine des examens non destructifs (END), mais elle bénéficie de plus de leurs réseaux commerciaux et de leur capacité à mutualiser leurs investissements», indique Denis Gasquet, président d’Onet Technologies. «Pinc s’inscrit dans la continuité de nos activités actuelles liées au marché du transport des hydrocarbures on shore en France et répond à notre ambition d’élargir notre offre dans l’offshore», explique quant à lui Sylvain de Lescazes, président du Groupe Institut de Soudure. Cette coopération traduit une volonté forte de chacun des partenaires de diversifier leurs activités historiques.

Partager