Débat relancé sur le forage en Arctique

2013-04-22T09:48:49+00:00

Le week-end du 20 avril 2013 a également vu la résurgence du débat sur l’exploration pétrolière dans l’Arctique. Alors que des manifestations étaient organisées çà et là par des associations de protection de l’Environnement, la Norvège entrouveait la porte.

Les Travaillistes disent « oui », mais…

Le Parti Travailliste norvégien, au pouvoir, a donné dimanche son feu vert pour une étude d’impact sur l’ouverture de forages pétroliers au large des îles Lofoten, dans un secteur protégé. La région est connue pour ses paysages superbes et ses richesse halieutiques, elle renferme notamment la plus grande réserve de cabillauds, précise Les Echos. Greenpeace avait appelé à manifester pour la sanctuarisation du cercle Arctique un peu partout dans le monde, « dans 278 villes de 35 pays » annonce l’association.

La décision d’Oslo ne présage encore rien d’une future exploitation pétrolière en Arctique. Au niveau national d’abord puisque cette décision polémique devrait largement alimenter les débats des prochaines législatives prévues en septembre prochain. Même en cas de réponse positive, l’étude d’impact devra d’abord être ratifiée avant d’éventuelles opérations de forage.

Par ailleurs, le Conseil de l’Arctique, qui réunit le Canada, le Danemark, la Finlande, l’Islande, la Norvège, la Russie, la Suède et les Etats-Unis, doit se réunir le 15 mai prochain à Kiruna (Suède) pour discuter de la question.

 

Partager