Des installations pétrolières de plus en plus instrumentées

2013-12-20T16:16:21+00:00

Emerson fournit depuis de nombreuses années des produits et des services d’assistance à l’industrie pétrolière. Le groupe américain voit dans l’instrumentation une tendance lourde synonyme davantage d’efficacité et de sécurité pour le secteur.

Emerson propose à ses clients depuis juin 2013 son offre Flow Lifecycle Care. Cette nouvelle organisation propose une gamme étendue de services pour les mesures de débit et le comptage, pour l’ensemble des technologies proposées par la compagnie américaine. La constitution de cette entité dédiée répond à la stratégie mise en place par la firme de se positionner comme leader des services d’instrumentation. « L’importance de la mesure du débit et du comptage dans pratiquement toutes les industries et toutes les applications à travers le monde justifie cet intérêt spécifique de la part d’Emerson pour nous assurer que nous aidons activement nos clients à optimiser leur investissement », estime Larry Flatt, vice-président d’Emerson Process Management. Le groupe américain en est persuadé : l’avenir de l’Oil & Gas passera par toujours plus de traitement et de transmission de données.

La quête de l’efficacité

Les produits et services d’Emerson se proposent de répondre à un maximum des défis auxquels fait face l’industrie pétro-gazière, au premier rang desquels la recherche continue d’une plus grande efficacité et une réduction des coûts. L’installation de compteurs sans fil participe à cette dernière contrainte. Une réduction du câblage entraîne d’importantes économies de conception, d’infrastructure et de main d’oeuvre aussi bien pour l’installation que pour la mise en service. Avec des coûts d’installation pouvant atteindre moins de 70% de ceux des systèmes câblés, les solutions d’Emerson permettent d’accéder à des données de jaugeage autrefois hors de portée de certains opérateurs, techniquement ou économiquement. Par ailleurs, aucun audit des sites n’est nécessaire.

La mesure et le traitement des données fournies par ces appareils sont précieux pour un opérateur de site pétrolier ou gazier. Outre l’amélioration de la justesse et de la fréquence des mesures, le système s’appuie sur une source d’informations d’une grande valeur. Elle lui permet de modéliser avec précision les grands flux qui transitent par le site et de gérer les opérations en day-to-day plus facilement. De plus, le système s’adapte à la configuration du site et est évolutif : des instruments supplémentaires, tels que des sondes de température et des transmetteurs de pression peuvent être ajoutés à tout moment aux appareils déjà installés.

Les équipementiers en première ligne

La montée en puissance des systèmes d’instrumentation dans la gestion des activités, qu’elles soient liées aux hydrocarbures ou non, propulse les marchands de solutions sur le devant de la scène. Les spécialistes du domaine ont ainsi vu leur rôle passer de fournisseur d’équipements à celui de partenaire. « Chez Emerson, nous avons toujours besoin comprendre le point de vue du client pour mieux le satisfaire. Pour que le système soit efficient, il doit être sur-mesure. Cela implique que nous soyons plus intégré dans la prise de décision à long terme (en augmentant par exemple la disponibilité et la durabilité) qu’un simple fournisseur de débitmètres », explique Johan Enters, directeur de Global Lifecycle Service. L’externalisation des tâches pousse également à l’intégration toujours plus importante des fournisseurs dans la chaine de production.

Vers des plateformes 100% automatisées ?

Ces appareils de haute technologie sont dirigés naturellement vers les zones où se situent nombre de champs matures. « Pendant 25 ans, nos équipements ont été installés chez nos clients. Avec le Flow Lifecycle Service, nous les aidons à décider comment optimiser ou migrer vers un système plus efficace », se remémore Johan Enters. Et de poursuivre : « L’Europe est notre cœur de cible car un des enjeux de ces champs matures est de faire baisser les coûts de maintenance et de réduire les déplacements de personnel, surtout en offshore ». Cette dynamique se développe surtout en Europe de l’ouest et aux Etats-Unis, essentiellement dans les pays où le coût du travail est élevé, justifiant ce type d’investissement.

La prochaine étape pour le secteur de l’Oil & Gas passera par l’ « Intelligent opération ».  On l’a vu, les compagnies souhaite réduire le nombre de leur personnel sur les plateformes pour réduire les coûts et les risques d’accidents. Pour cela il leur faut un système intelligent et fiable qui puisse être piloté à distance, à terre. « La tendance pour le Flow Lifecycle Service est là et c’est notre responsabilité de soutenir nos clients et de répondre à ce nouveau besoin », confirme Johan Enters. Une dynamique qui trouve ses sources dans l’évolution démographique des effectifs, les contraintes budgétaires et à la baisse de l’expertise technique des équipes pour cause de départ à la retraite non compensé. Alors va-t-on se diriger vers des plateformes pétrolières entièrement autonome ? « C’est déjà ce qui se passe avec et avec notre Centre IOPS pour la surveillance à distance, nous aidons nos clients déjà aujourd’hui», conclue Johan Enters.

Partager