Dietswell reçoit un financement public de 2,4 M€ pour son projet Eolfloat

2017-09-25T12:04:25+00:00

Retenu par l’Ademe suite à l’appel à projets « Energies renouvelables en mer et fermes pilotes hydroliennes fluviales », le projet Eolfloat s’est vu attribué un financement de 2,4 millions d’euros dans le cadre du Programme des investissements d’avenir (PIA). La société d’ingénierie Dietswell avait déjà obtenu en 2016 un financement
de 0,6 M€ par Bpifrance pour les études d’avant-projet.

Représentant un budget de 4,6 millions d’euros (ingénierie, études détaillées de construction et essais), le projet Eolfloat vise à développer un flotteur semi-submersible pour éolienne offshore de 6 à 8 MW jusqu’à 13 MW.

Dénommée « Trussfloat », cette plateforme réalisée en acier est basée « sur un concept opérationnellement prouvé depuis 50 ans dans l’industrie pétrolière », indique Dietswell dans un communiqué publié le 19 septembre 2017.

En mars 2017, les essais d’une maquette au 1/36e de « Trussfloat », réalisés dans le bassin Océanide à la Seyne-sur-Mer (Var), ont permis de valider le comportement hydrodynamique du flotteur par rapport aux simulations numériques. (voir vidéo).

« Trussfloat » pourrait être lancé en construction en 2018 « dans un version directement commerciale », précise Dietswell.

« Déjà reconnue pour son savoir-faire et ses références dans le domaine de la conception et de fabrication d’équipements pour les projets pétroliers et gaziers offshore, Dietswell intègre désormais le champ des acteurs d’un gigantesque marché des énergies renouvelables désireux de bénéficier d’un demi-siècle d’expérience de l’offshore pétrolier », a commenté Jean-Claude Bourdon, pdg et fondateur de l’entreprise.

Image : Dietswell.

Partager