Dublin renonce à privatiser Bord Gáis Energy

2013-12-05T11:37:48+00:00

Le ministère irlandais de l’Energie a annoncé avoir renoncé à privatiser Bord Gáis Energy sa compagnie de gaz et d’électricité en raison d’offres jugées trop basses. Pat Rabbitte, ministre de la Communication, de l’Energie et des Ressources naturelles explique dans un communiqué que l’appel d’offres a suscité « l’intérêt d’un groupe d’acquéreurs potentiels », sans en préciser le nombre ni l’identité, mais que les conditions des marchés de l’énergie ne permettaient pas de valoriser l’entreprise à sa juste valeur.

Austérité

Cette privatisation entrait dans le cadre d’un plan d’austérité imposé à l’Irlande en contrepartie du plan de sauvetage de 85 milliards d’euros mis en place fin 2010 par le FMI et les partenaires européens de l’Irlande. Le pays s’est engagé à réduire ses dépenses publiques et à céder des entreprises publiques telle que Bord Gáis Energy, dont la vente devait rapporter près de la moitié des 3 milliards d’euros que Dublin s’est engagé à récupérer pour réduire sa dette. La République a vendu le mois dernier la licence de la loterie nationale pour près de 400 millions d’euros mais s’est en revanche refusé à céder sa participation dans la compagnie aérienne Aer Lingus à sa rivale Ryanair ou à privatiser l’exploitation des forêts nationales, rappelle l’AFP.

Partager