Dunkerque LNG : le quatrième terminal méthanier français est entré en service commercial

2017-01-04T12:13:19+00:00

DKLNG-Arrivee-Methanier-20160708-2576 EDF a annoncé la mise en service commercial au
1er janvier 2017 du terminal méthanier de Dunkerque (Nord). Disposant d’une capacité de 13 Gm3 de regazéification, Dunkerque LNG  est le seul en Europe à être directement raccordé à deux marchés de consommation : la France et la Belgique.

Implanté sur un site de 50 hectares, dans l’enceinte du Grand Port de Dunkerque, le terminal a représenté un investissement de 1,2 milliard d’euros porté par ses trois actionnaires : EDF (65 %), Fluxys ( 25 %) et Total (10 %).

Il a déjà accueilli trois navires pour les phases de test. Prévue initialement en janvier 2016, sa mise en service a été retardée d’une année, notamment à la suite d’une panne survenue sur un tunnelier en 2014.

Dunkerque LNG est relié au réseau de GRTgaz via la station de compression de Pitgam (Nord).

Pour ce qui est des installations, ce terminal dispose d’un appontement de plus de 300 mètres de long qui peut accueillir jusqu’à 150 méthaniers par an, depuis les navires de petite capacité (65 000 m3) jusqu’aux Qmax (270 000 m3). Le GNL est déchargé via cinq bras articulés à un débit maximal de 14 000 m3/h.

Le gaz est ensuite stocké dans trois réservoirs cryogéniques d’une capacité unitaire de 200 000 m3 puis regazéifié grâce à 10 échangeurs thermiques à ruissellement d’eau (ORV, pour Open Rack Vaporizers).

L’une des particularités de ces échangeurs est d’être notamment alimentés en eaux tièdes par la centrale nucléaire voisine de Gravelines via un tunnel sous-marin de 5 km de long. Une innovation qui permet d’économiser « l’équivalent de la consommation annuelle de gaz de l’agglomération dunkerquoise », insiste EDF.

Image  : Dunkerque LNG

Partager