EDF et GE inaugurent la centrale gaz « la plus performante du monde »

2016-06-21T11:58:52+00:00

IMG_1195 recadréeEDF et General Electric ont inauguré ce 17 juin 2016 la centrale cycle combiné gaz de Bouchain (Nord) équipée de  la turbine 9HA développée par le groupe industriel américain. Cette installation de 605 MW a atteint, lors de ses essais de démarrage, un rendement record de 62,22 %. 

Cette centrale « qui bat des records » est le fruit « d’un partenariat exemplaire entre EDF et GE », a commenté Jean-Bernard Lévy, le pdg du groupe énergétique. Se substituant à l’ancienne centrale à charbon du site de Bouchain, arrêtée l’année dernière, la nouvelle centrale CCG (cycle combiné gaz naturel) permettra d’alimenter en électricité environ 680 000 foyers. Elle représente un investissement de 400 millions d’euros.

EDF, qui s’est engagé dans un programme de modernisation de son parc de production thermique, a mis en service depuis 2011, deux autres CCG : l’une à Blénot (430 MW), près de Nancy, et celle de Martigues (930 MW). Les émissions de CO2 de la CCG de Bouchain sont diminuées de 55 % par rapport à une centrale thermique classique.

« Cette première mise en service de la turbine 9HA est un évènement tout à fait remarquable pour GE et pour toute l’industrie », a insisté Steve Bolze, le pdg de GE Power. En plus d’être « la plus efficace au monde », cette nouvelle turbine est aussi « la plus flexible », a poursuivi le dirigeant. La pleine puissance est atteinte en moins de 30 minutes.

« Le système électrique français a besoin de ce type de services (notamment) pour compenser l’intermittence des énergies renouvelables », a précisé Jean-Bernard Lévy.

De son côté, Steve Bolze n’a pas manqué de rappeler que la turbine 9HA, conçue et fabriquée à Belfort, « était française ». Au cours de cette année, 24 exemplaires de la turbine HA seront livrés aux clients de GE.

Tablant sur une croissance de 50 % des besoins en électricité dans le monde d’ici les vingt prochaines années, le groupe industriel estime que cette turbine hautes performance trouvera son marché plus particulièrement en Asie du sud-est, au Moyen-Orient et en Amérique. Mais « il y aura également des opportunités en Europe », a précisé Steve Bolze.

Image : Eric Saudemont

Partager