Egypte : Eni annonce « la plus importante découverte de gaz en Méditerranée »

2015-09-08T12:47:56+00:00

ENI pdg Claudio DESCALZI I4659001912_35694f82ec_oLe groupe italien a annoncé la découverte d’un champ de gaz « supergéant » au large de l’Egypte. Le prospect de Zohr, dont le potentiel est estimé à
30 000 milliards de pieds cubes de gaz, pourrait représenter « l’une des plus grandes réserves de gaz naturel au monde ».
Le puits de découverte Zohr 1X NFW est situé à une profondeur d’eau de 1 450 m, sur le bloc Shorouk opéré et détenu par Eni.

« Une fois son développement complet réalisé, cette découverte sera en mesure de satisfaire la demande de gaz naturel de l’Egypte pendant des décennies », commente le groupe Eni dans un communiqué publié le 30 août, ajoutant qu’il allait lancer une évaluation pour mettre en œuvre un développement accéléré (de la découverte) « qui permettra d’utiliser au mieux les infrastructures existantes offshore et onshore ».

Selon les données disponibles, cette découverte pourrait contenir un potentiel de
30 000 milliards de pieds cubes (850 Gm3) de gaz, soit 5,5 milliards de barils d’équivalent pétrole, sur une zone d’environ 100 kilomètres carrés.

Le puits Zohr 1X SNF a été foré à une profondeur totale d’environ 4 131 mètres et « a rencontré une colonne d’hydrocarbures de 630 mètres dans une séquence carbonatée du Miocène présentant d’excellentes caractéristiques de réservoir, avec une zone productrice nette d’au moins 400 mètres », précise Eni.

« C’est un jour important pour Eni et ses collaborateurs », a commenté Claudio Descalzi (photo), le p-dg du groupe, cité dans le communiqué. (…) « Notre stratégie d’exploration nous permet de persister dans les zones matures de pays que nous connaissons depuis des décennies et qui s’avère gagnante, reconfirmant que l’Egypte a encore un grand potentiel ».

Pour le dirigeant, qui s’est rendu au Caire pour rencontrer le président égyptien, « cette découverte historique sera en mesure de transformer le scénario énergétique de l’Egypte« . Selon le ministère égyptien du Pétrole, le développement de Zohr pourrait prendre quatre années.

Les activités d’exploration « sont au cœur de notre stratégie de croissance », a ajouté Claudio Descalzi. « Au cours des 7 dernières années, nous avons découvert 10 milliards de barils de ressources et 300 millions au premier semestre de cette année ». Présent en Egypte depuis 1954, le groupe Eni est le principal producteur d’hydrocarbures de ce pays, avec une quote-part de 200 000 barils d’équivalent pétrole par jour.

Image : Eni

 

 

Partager