Enertime met en service une machine ORC sur un site opéré par Suez

2017-07-18T11:39:17+00:00

Enertime, spécialiste français des machines ORC (Cycle Organique de Rankine), a annoncé la mise en service sur le site de l’unité de valorisation énergétique de Colombelles (Calvados) d’un module de 2 MWe. Cet équipement permettra de valoriser la chaleur excédentaire issue de l’incinération des déchets.

L’UVE (unité de valorisation énergétique) de Colombelles alimente jusqu’à présent un réseau de chaleur et dispose donc, lorsque la température extérieure est clémente, d’un excédent d’énergie sous forme d’eau à 190°C, explique Enertime dans un communiqué publié le 18 juillet 2017.

Inaugurée le 10 juillet 2017, la centrale ORC transformera ce surplus de chaleur en électricité et pourra également alimenter des consommateurs de chaleur en eau chaude à 45°C.

Enertime avait signé en mars 2016 un contrat avec Sirac, la filiale de Suez qui opére ce site d’incinération des déchets pour le compte du Syvedac (Syndicat pour la valorisation et l’élimination des déchets de l’agglomération caennaise).

Le montant global de l’investissement est de 5 millions d’euros (machine ORC, raccordement au réseau électrique, alimentation boucle froid et boucle chaude, et génie civil), financé à hauteur de 1 M€ par l’Ademe.

« Ce contrat, qui comprenait une mise en place complexe d’un module de 60 tonnes dans un espace confiné, est une réussite technologique des équipes d’Enertime », a commenté Gilles David, pdg de l’entreprise. « Notre machine, fabriquée en France, produit une électricité sans CO2 à partir de l’énergie perdue d’une unité de valorisation de déchets et participe ainsi au renouveau de l’industrie de l’électromécanique française dont Enertime est un des nouveaux acteurs ».

Image : Enertime

Partager