Engie a engagé la cession de ses activités dans l’amont GNL

2017-10-30T15:32:07+00:00

Le groupe Engie a confirmé avoir engagé des « discussions » avec des « contreparties » pour céder une partie de ses activités dans le gaz naturel liquéfié (GNL). Les activités aval GNL ne sont pas concernées.

« A la suite de récentes rumeurs dans les médias, Engie confirme avoir engagé une revue stratégique de ses activités amont GNL (liquéfaction, transport et négoce international de GNL) », explique-t-il dans un communiqué publié le 23 octobre 2017.

Ce lundi matin, la Lettre de l’Expansion avait rapporté que le groupe énergétique avait ouvert des discussions avec Total pour lui céder son portefeuille d’activités de GNL.

Les activités aval GNL, notamment de regazéification et de commercialisation en aval des terminaux ne sont concernées.

« A ce stade, il ne peut être garanti que les discussions avec les contreparties, notamment Total, permettront d’aboutir », a également précisé Engie.

Dans un marché du GNL surcapacitaire, le groupe français cherche à améliorer sa rentabilité. Se présentant comme le 1er importateur de GNL en Europe, il dispose notamment d’une flotte de 12 méthaniers.

Engie a engagé en 2016 un plan de cession d’actifs à hauteur de 15 milliards d’euros. Le vente des activités d’E&P à Neptune a été annoncée en mai dernier.

Image : Engie

 

Partager