Engie affiche 400 M€ de pertes en 2016 et renforce son plan d’économies

2017-03-02T10:33:44+00:00

Engie a accusé une perte nette de 400 millions d’euros en 2016, contre 4,6 milliards d’euros en 2015, pour un chiffre d’affaires en recul de 4,6 % à 66,6 Mrds€, contre 69,9 Mrds€ l’année précédente. Annonçant un plan de transformation « en avance par rapport à la feuille de route 2016 », le groupe français révise ses objectifs d’économie de 20 % à la hausse. 

En 2016, le résultat net récurrent part du groupe s’élève en 2016 à 2,2 Mrds€ et l’excédent brut d’exploitation (Ebitda) a baissé de 5,2 % à 10,7 Mrds€. Le résultat du groupe a été impacté par des dépréciations d’actifs qui s’élèvent à -3,8 Mrds€.

Le chiffre d’affaires de 66,6 Mrds€, en baisse de 4,6 %, a été affecté par un effet de change défavorable et la baisse des prix des commodités. Cette évolution a été en partie compensée par l’impact positif des températures plus froides en France sur les consommations d’énergie.

« Nos résultats 2016 sont solides, en ligne avec la guidance », a souligné Isabelle Kocher, dg d’Engie (photo), dans un communiqué publié le 2 mars 2017. « Nous sommes en avance sur notre plan de transformation à trois ans. En un an, nous avons déjà signé plus de 50 % des cessions prévues et identifié 75 % des investissements ».

Ainsi, sur un objectif de 15 Mrds€ prévu dans le programme de « rotation de portefeuille » pour la période 2016-2018, le groupe français a annoncé à ce jour pour 8 Mrds€ de cessions d’actifs dont 7,2 Mrds€ déjà finalisées.

Compte tenu des avancées du programme de performance « Lean 2018 », Engie augmente son objectif de 20 % ce qui représente 1,2 Mrd€ de gain nets attendus au niveau de l’Ebitda à horizon 2018, précise le groupe dans le communiqué déjà cité.

Enfin, Engie a annoncé une réduction de sa dette nette qui est passée de 27,8 Mrds€ en fin 2015 à 24,8 Mrds€ fin 2016.

Image : Engie

Partager