Engie devient numéro un des services énergétiques au Chili

2015-07-22T16:20:34+00:00

Engie a annoncé avoir finalisé, via sa filiale Cofely, l’acquisition de la société chilienne IMA, un fournisseur de services industriels « de premier plan » dédié aux grands comptes du secteur des mines, de la production d’énergie et de l’industrie. Grâce à cette acquisition, le groupe français devient leader du marché chilien des services énergétiques, avec 65 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel, 1 700 collaborateurs et plus de 200 clients.

« Associée aux activités existantes au Chili (Cofely Térmika et Energía del Sur), cette nouvelle acquisition permet à Engie d’offrir des prestations multitechniques au secteur commercial et industriel, car le groupe dispose désormais de l’ensemble des compétences techniques en interne », précise le groupe français dans un communiqué publié le 22 juillet.

Depuis 1982, IMA a développé deux métiers destinés aux clients industriels. D’une part, les services de maintenance (80 % du chiffre d’affaires), principalement dans les domaines de la mécanique, l’électricité, l’instrumentation et l’automatisation. D’autre part, « les solutions » (20 % du chiffre d’affaires), principalement dans les domaines de l’automatisation, des commandes électriques et de l’instrumentation.

En 2014, la société a généré un chiffre d’affaires 35 millions d’euros et comptait 1 200 collaborateurs.

Engie est déjà présent au Chili dans les domaines de la production d’électricité (2 081 MW de capacité installée au 31 décembre 2014), le transport d’électricité, le GNL (terminal méthanier de Mejillones), et la commercialisation et la distribution du gaz (Solgas, filiale à 100 %).

 

 

Partager