Engie : près de 100 M€ dans les stations GNC et GNL pour les camions en Europe

2016-04-04T18:53:04+00:00

Collaborateur pendant l'opération de chargement en GNL du camion citerne.Le groupe énergétique va investir près de 100 millions d’euros d’ici 2020 pour développer la distribution de gaz naturel carburant destiné aux parcs de camions en Europe. Cet investissement concernera la construction de 30 stations de GNC (gaz naturel comprimé) en France, et de 70 stations de GNL (gaz naturel liquéfié) dans divezrs pays européens.

« Engie est convaincu que la mobilité gaz représente d’ores et déjà la solution idéale pour les véhicules utilitaires lourds, afin de tendre vers une mobilité plus verte », commente le groupe dans un communiqué publié le 30 mars, rappelant qu’il existe actuellement en Europe 3000 stations-service GNC et 75 stations-service GNL.

Cet investissement « représente un pas de plus dans la stratégie de conquête des marchés de la mobilité verte pour Engie, dont l’ambition est de devenir un leader de la fourniture de solutions de mobilité verte », insiste le groupe.

L’énergéticien rappelle, par ailleurs, qu’il exploite depuis une quinzaine d’années 140 stations GNC, principalement en France, et quatre stations GNL en France et aux Pays-Bas. Il développe également le GNL carburant dans le transport maritime et le fluvial.

Engie met ainsi au point actuellement, avec ses partenaires NYK et Mitsubishi Corporation, un navire d’avitaillement GNL qui entrera en service en 2016  dans le port de Zeebrugge (Belgique).

Enfin, il fournit en GNL des barges circulant sur le Rhin, grâce à des camions citernes cryogéniques, et va construire dans le port d’Anvers (Belgique) une station de GNL fixe permettant d’alimenter tout à la fois des navires et des camions.

Image : Engie/Miro-Antoine Messonnier

Partager