Engie présente sa nouvelle organisation au 1er janvier 2016

2016-01-15T11:51:17+00:00

Engie_LogoEngie a présenté sa nouvelle organisation à partir du
1er janvier 2016 dans le cadre de son projet d’entreprise initié en avril 2015. Le groupe énergétique est désormais constitué de 24 BUs (Business Units) créées essentiellement sur un principe de territorialité, de 5 Métiers chargés de l’expertise par domaine d’activités et du soutien au développement des BUs, et d’un nouveau siège garant de la cohésion de l’ensemble, explique-t-il dans un communiqué publié le 4 janvier 2016.

A l’international, dans chaque zone d’implantation géographique du groupe, la plus grande partie des activités est désormais réunie au sein d’une même entité opérationnelle sous une marque unique, « Engie », précise le groupe français dans son communiqué, ajoutant que ’ambition est d’être plus proche des territoires et des clients.

Outre Gérard Mestrallet, président-directeur général, et Isabelle Kocher, directeur général délégué, en charge des Opérations, le comité de direction générale du groupe réunit quatre dga fonctionnels – Valérie Bernis (Communications, Marketing, Responsabilité environnementale et sociétale), Henri Ducré (Ressources Humaines), Judith Hartmann (Finances) et Pierre Mongin (Secrétariat Général) –
et cinq dga opérationnels auxquels rapporteront les 24 Business Units et les 5 Métiers : Pierre Chareyre (entités GEM, EPI et Global LNG), Didier Holleaux (Métiers, fonctions opérationnelles et Tractebel Engineering) Sandra Lagumina (Infrastructures en France, Chine et GTT), Jérôme Tolot (entités en Europe, hors activités régulées et activités globales) et Willem Van Twembeke (entités à l’international hors Chine).

«Face à un marché de l’énergie en pleine mutation, cette transformation vise à servir le développement de notre groupe et notre positionnement comme leader de la transition énergétique au niveau mondial », a déclaré Gérard Mestrallet, pdg d’Engie. »Elle nous permettra de faire face aux multiples enjeux du monde de l’énergie : décarbonisation du mix énergétique, digitalisation des activités, décentralisation de la production d’énergie et développement de l’efficacité énergétique ».

Image : Engie

Partager