Eni cède 12,5 % de Saipem au Fonds Stratégique Italien

2015-11-26T11:03:50+00:00

ENI pdg Claudio DESCALZI I4659001912_35694f82ec_oLe groupe pétrolier italien a annoncé la cession d’une part de 12,5 % dans sa filiale d’ingénierie et de services pétroliers au Fonds Stratégique Italien (FSI). De son côté, Saipem, dont Eni détenait jusqu’à présent 43 %, va procéder à une augmentation de capital de jusqu’à 3,5 milliards d’euros pour financer son nouveau plan stratégique.

Cette transaction « marque une étape importante dans la stratégie de transformation d’Eni », a commenté Claudio Desclazi (photo), le p-dg du groupe italien, cité dans un communiqué publié le 28 octobre. « Elle nous permet de nous concentrer sur nos activités principales et d’améliorer notre flexibilité financière. Ces ressources supplémentaires seront utilisées pour développer les très importantes réserves de pétrole et de gaz que nous avons découvertes au cours des dernières années ».

Eni et le FSI ont par ailleurs indiqué qu’ils souscriront, au prorata de leur participation, à cette augmentation de capital. La vente de quelque 55 millions d’actions de Saipem va permettre au groupe pétrolier italien d’exclure de ses comptes la contribution de sa filiale et de réduire son passif de 5,1 milliards d’euros.

Le 29 octobre, Eni a par ailleurs annoncé une perte nette de 952 millions d’euros pour le troisième trimestre de cette année, contre un bénéfice de 1,714 md€ à la même période en 2014. Eni avait déjà enregistré une perte de 113 M€ au deuxième semestre de 2015.

Le résultat opérationnel ajusté pour ce trimestre s’affiche à 600 M€ (hors contribution de Saipem), en baisse de 79 % sur un an.

Image : Eni

Partager