Exportations de GNL suspendues

2013-06-25T17:16:52+00:00

Les autorités maritimes nigérianes ont bloqué lundi les exportations de gaz naturel en raison d’un désaccord sur les taxes et redevances. Selon l’AFP, des bateaux auraient été empêchés de partir du terminal Nigeria LNG dès vendredi après-midi. La compagnie Nigerian Liquefied Natural Gas Company Limited (NLNG) considère que cette décision est contraire à une décision de justice et rappelle avoir versé 20 millions de dollars en mai dernier pour régulariser sa situation.

Le blocus est appliqué par la Nigerian Maritime Administration and Safety Agency (NIMASA) qui affirme avoir notifié des ordres de détention aux bateaux affrétés par NLNG. Le porte-parole de la NIMASA, Isichei Osamgbi, a démenti que l’affaire ait été portée devant la justice et affirmé que le contentieux avec la NLNG portait sur beaucoup plus que les 20 millions de dollars que l’entreprise affirme avoir versés. Il s’est toutefois abstenu de donner des chiffres. Total LNG Nigeria, actionnaire à hauteur de 15% de NLNG, précise à Pétrole & Gaz « ne pas être intervenu dans cette affaire et que les décisions ont été prises par NLNG ».

Le Nigeria a exporté quelque 19,6 millions de tonnes de gaz en 2012.

Partager