Fioraso : Pas besoin de recherche publique

2013-08-06T10:28:01+00:00

La ministre de la Recherche Geneviève Fioraso a jugé dimanche 4 août dans un entretien accordé aux Echos que les gaz de schiste n’avaient pas besoin de recherche publique. « Nous n’avons pas forcément besoin de développer des programmes dédiés aux gaz de schiste dans la mesure où la recherche privée s’engage suffisamment pour améliorer leur mode d’extraction », a assuré la ministre. Un rappel de la stratégie publique de recherche qui laisse au secteur privé le soin d’investir dans la recherche commerciale tandis que l’Etat se charge du fondamentale : « les recherches que le secteur public consacre aux techniques d’extraction minière ont un caractère générique », a-t-elle expliqué. Et de rappeler les acteurs à leur responsabilité : « Ce ne sont pas les moyens donnés à la recherche publique qui sont faibles mais ceux que le privé lui consacre. Chaque fois que la recherche privée peut s’engager, cela m’arrange. Actuellement, la part de PIB consacrée à la R&D est inférieure à 3%. C’est insuffisant », a-t-elle conclu.

Concernant le principe de précaution appliqué à la fracturation hydraulique, la ministre concède qu’il existe des dérives mais pas en l’espèce : « la décision du président et du Premier ministre semble être une décision assez sage et raisonnable », a-t-elle estimé.

 

Partager