Gabon : deux résultats positifs pour Maurel & Prom sur le permis d’Ezanga

2015-03-02T15:18:41+00:00

Le groupe pétrolier a annoncé deux résultats positifs sur le permis d’Ezanga « dans le cadre du nouveau contrat d’exploration et de partage de production signé en février 2014 avec la République Gabonaise », précise le communiqué.

Le premier concerne le puits d’exploration Niembi-1D (ENZI-1D) qui a été foré à 6 km au Sud de la faille bordière du champ d’Onal, dans le vaste bassin sédimentaire inexploré qui se développe en aval du champ. « Le puits a atteint la profondeur finale de 2 425 m dans le socle métamorphique », indique le groupe, qui détient la totalité des droits d’exploration.

Les réservoirs gréseux du Kissenda supérieur et du Kissenda inférieur ont été reconnus dans ce puits et les diagraphies électriques indiquent qu’ils sont tous saturés en hydrocarbures. « Les gradients de fluide obtenus à partir des mesures de pressions confirment qu’il s’agit de pétrole brut », ajoute le communiqué. Et « la hauteur cumulée des réservoirs Kissenda est de 17 m avec des porosités de l’ordre de 15 à 20% ».

Après complétion de Niembi-1D, l’appareil de forage sera déplacé sur le site du prochain puits d’exploration Mabounda-1 pour poursuivre l’étude des réservoirs et l’évaluation du potentiel de cette nouvelle zone,

Le second concerne le forage du premier puits horizontal (1502-H) dans la formation des Grès de base du champ d’Onal. Maurel & Prom détient 80 % des droits de production de ce puits. « Le drain se situe à une profondeur de 945 m sur une longueur horizontale de 268 m, dont 185 m dans le réservoir », précise le groupe. Les tests de production effectués sur le puits ont mis en évidence un débit stable de 750 barils par jour. La mise en production définitive du puits étant prévue pour la mi-décembre 2014.

« Le succès de ce puits horizontal, premier d’une série de sept puits programmés pour 2015, ainsi que les travaux conduisant à améliorer l’efficacité du programme d’injection d’eau, participent au dispositif mis en place qui vise à accroître significativement la production de ces champs », conclut le communiqué du groupe.

Partager